Forum MacDK.com: Littérature: René Barjavel, l'Enchanteur - Forum MacDK.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Littérature: René Barjavel, l'Enchanteur par Bracame

#1 L'utilisateur est hors-ligne   chirouille Icône

  • membre titanesque
  • Groupe : Staff
  • Messages : 10 661
  • Inscrit : 08-06 03
  • Gender:Male
  • Location:Stras

Posté 26 03 2008 - 17:12

Le livre

L'Enchanteur
Il y a plus de mille ans vivait en Bretagne un Enchanteur qui se nommait Merlin.
Il était jeune et beau, il avait l'œil vif, malicieux, un sourire un peu moqueur, des mains fines, la grâce d'un danseur, la nonchalance d'un chat, la vivacité d'une hirondelle. Le temps passait sur lui sans le toucher. Il avait la jeunesse éternelle des forêts.
Il possédait les pouvoirs, et ne les utilisait que pour le bien, ou ce qu'il croyait être le bien, mais parfois il commettait une erreur, car s'il n'était pas un humain ordinaire, il était humain cependant.
Pour les hommes il était l'ami, celui qui réconforte, qui partage la joie et la peine et donne son aide sans mesurer. Et qui ne trompe jamais.
Pour les femmes, il était le rêve. Celles qui aiment les cheveux blonds le rencontraient coiffé d'or et de soleil, et celles qui préfèrent les bruns le voyaient avec des des cheveux de nuit ou de crépuscule. Elles n'étaient pas amoureuses de lui, ce n'était pas possible, il était trop beau, inaccessible, il était comme un ange. Seule Viviane l'aima, pour son bonheur, pour son malheur peut-être, pour leur malheur ou leur bonheur à tous les deux, nous ne pouvons pas savoir, nous ne sommes pas des enchanteurs.
Pour tous il était l'irremplaçable, celui qu'on voudrait ne jamais voir s'en aller, mais qui doit partir, un jour.
Quand il quitta le monde des hommes, il laissa un regret qui n'a jamais guéri. Nous ne savons plus qui est celui qui nous manque et que nous attendons sans cesse, mais nous savons bien qu'il y a une place vide dans notre cœur.


C'est l'histoire de leurs amours, et des amours de Lancelot et de la Reine Guenièvre, et de Perceval et de Bénie, et les exploits des grands chevaliers légendaires, en des pays fabuleux, que Barjavel raconte dans ce livre, avec une simplicité d'écriture qui rejoint la fraîcheur naïve des récits anciens. Et avec sa poésie et son humour habituels.
C'est aussi et surtout la Légende Arthurienne visitée avec tendresse, passion, amour et poésie. Et c'est un livre que l'on oublie pas, qui ne quitte pas votre main, un de ces livres qu'il est impossible de poser avant que de l'avoir fini. Et même ainsi il vous sera difficile de ne pas y revenir… C'est un des livres les plus usé que nous possédions.

L'Auteur

René Barjavel est né à Nyons, en Provence, en 1911. Il fait ses études au collège de Cusset, de l'Allier. Après avoir occupé et quitté divers emplois, il entre au Progrès de l'Allier et apprend, sur le tas, son métier de journaliste. Puis il rencontre l'éditeur Denoël qui l'engage comme chef de fabrication. Après la guerre qu'il a faite dans les Zouaves, Barjavel publie son premier roman, Ravage (1943), bien avant la grande vogue des ouvrages de science-fiction. Depuis Ravage, aujourd'hui vendu à plus d'un million d'exemplaires et étudié dans les lycées, Barjavel a écrit une vingtaine de romans dont les plus connus sont La Nuit des temps, Les Chemins de Katmandou, La Faim du Tigre et Les Dames à la Licorne (avec Olenka de Veer). Il a aussi été dialoguiste d'une vingtaine de films, dont les fameux Don Camillo. René Barjavel est mort en 1985.

Bibilographie
Colette à la recherche de l'amour - 1934
Quand Barjavel se fait critique, il embrasse en une seule étreinte l'auteur, sa thématique la plus intime et ses secrets les plus enfouis. Dans Colette à la recherche de l'Amour, il nous dépeint d'une façon unique la grande écrivain, témoigne avec et à travers elle du thème majeur de la littérature, l'amour, et de sa quête éternelle et impossible.

Roland, le chevalier plus fier que le lion - 1942
Réécriture en Français moderne de « La Chanson de Roland »

Ravage - 1943
Sur le thème «L'homme, s'il oublie qu'il est un homme...», Barjavel construit sa première fin du monde. La société y est mécanisée à outrance, l'individu assisté en chacun de ses gestes, l'être vivant coupé de sa mère nature. C'est alors que l'électricité disparaît...

Le Voyageur imprudent - 1944
« Je réglai mon appareil pour un voyage de cent mille ans dans le futur et appuyai sur le bouton...
« J'arrivai couché. Deux trous ténébreux se promenaient au-dessus de mes lunettes : les naseaux d'un monstre occupé à me flairer ! Terrifié, j'allais appuyer sur le bouton de retour quand je reconnus le mufle d'une vache. Je fus saisi de stupeur : son corps n'était qu'une mamelle qui pendait entre quatre pattes raides. J'évaluai sa contenance à quatre cents litres environ. Ronde et rose, elle ressemblait à un monstrueux sein de femme. Un bruit me fit tourner la tête. Et je vis le premier homme de l'an cent mille. Il venait vers moi. Il ne semblait pas me voir... »
Tel est le début du rapport de Pierre Saint-Menoux sur son voyage au 1000ème siècle. Mais cette exploration lointaine n'est qu'une des multiples aventures du Voyageur Imprudent dans le passé et le futur. Le roman de rené Barjavel est un classique qui n'a pas été dépassé et que tout amateur de Science-Fiction doit avoir dans sa bibliothèque.


Cinéma total - 1944
Essai sur les formes futures du cinéma.

La Fée et le soldat - 1945

Tarendol - 1946
Dans quelques jours, il arrivera, il tendra de nouveau les bras vers elle, et quand il les aura fermés, cette fois-ci, il ne les rouvrira plus.
Marie appuie contre l'arbre sa joue d'abord, puis tout son corps. L'écorce est rude et fraîche contre la peau de son visage. Elle ferme les yeux. Elle est heureuse d'être Marie et d'être femme, de s'être couchée devant Jean, de s'être ouverte devant lui pour recevoir le dur plaisir et la vie chaude qui est restée en elle : heureuse d'être le terrain miraculeux où il sema cette graine qui a germé et qui pousse, jusqu'au jour où la moisson mûre la quittera en la déchirant de joie et de sang.


Les Enfants de l'ombre - 1946, Béni soit l'atome - 1999
C'est dans ses nouvelles qu'il faut chercher les plus belles pages de BARJAVEL, ses personnages les plus étranges, les plus lumineux, les plus tendres.
Ici, le vieux retraité, la petite fille, la lionne, le guerrier blindé, l'arbre, les "monstres" aux ailes blanches sont frères et soeurs, ont le même âge innoncent, vivent dans le même univers de poésie fantastique et de lumière...


Le Diable l'emporte - 1948
Pendant que la mort blanche étend sur la Terre son linceul glacé, rançon de la dernière guerre mondiale, un ultime combat fait rage au sein de l'Arche souterraine où se sont réfugiés quelques survivants: les femmes se battent pour le dernier homme.
Mais voici qu'entre en jeux l'amour, douce et terrifiante nécessité de l'espèce. Sera-t-il assez foirt pour sauver le dernier couple, pour laisser une chance à l'humanité?
Et qui l'emportera dans cet ultime face-à-face? Le Diable, qui ne se résout pas à voir disparaître son divertissement préféré, ou Dieu, jamais las de sa créature, prêt à rejouer le premier acte de l'Eden?


Journal d'un homme simple - 1951 et retouches de 1981
Collioure - 1953
Jour de feu - 1957
Colomb de la lune - 1962
La Faim du tigre - 1966
La Nuit des temps - 1968
Les Chemins de Katmandou - 1969
Les Années de la lune - 1972
Roland, le chevalier plus fier que le lion - 1972
Le Grand Secret - 1973
Le Prince blessé - 1974
Les Dames à la licorne - 1974
Les Années de la liberté - 1975
Si j'étais Dieu - 1976
Les Années de l'homme - 1976
Brigitte Bardot amie des animaux - 1976
Les Jours du monde - 1977
Lettre ouverte aux vivants qui veulent le rester - 1978
Les Fleurs, l'amour, la vie - 1978
La Charrette bleue - 1980
Une rose au Paradis - 1981
La Tempête - 1982
L'Enchanteur - 1984
La Peau de César - 1985
Demain le paradis - 1986
Recueils

On en parle sur le forum…


Un site très documenté et entièrement consacré à René Barjavel.
0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) sur ce sujet
0 invité(s) et 1 utilisateur(s) anonyme(s)